Non Violence International Statement in the fourth ATT States Parties Conference

Mitzi Austero et Fred Lubiang  sont intervenus dans le cadre de la quatrième conférence des états parties au Traité sur le Commerce des Armes (TCA) qui s’est tenu à Tokyo du 20 au 24 août 2018. Leurs interventions s’inscrivaient dans la discussion: « General debate »: Lire le texte en anglais/Read the statement in English   « Universalization En savoir plus surNon Violence International Statement in the fourth ATT States Parties Conference[…]

Joseph Dube Statement in the fourth ATT States Parties Conference

Joseph Dube, représentant du Catholic Archidiocese of Johannesburg est intervenu le 24 août 2018 dans le cadre de la quatrième conférence des états parties au Traité sur le Commerce des Armes (TCA) qui s’est tenu à Tokyo du 20 au 24 août 2018. Son intervention s’inscrivait dans la discussion: « Matters pertaining to the Secretariat 10. Matters En savoir plus surJoseph Dube Statement in the fourth ATT States Parties Conference[…]

ASER au cœur de la conférence des États parties au TCA à Tokyo – Saison 6

Action Sécurité Éthique Républicaines (ASER) vous propose de vivre au jour le jour et en vidéos les 5 jours de la quatrième conférence des États parties et signataires au Traité sur le Commerces des Armes (TCA) qui se tient du 20 au 24 août 2018 à Tokyo. Le 20/08/2018 Épisode 1: Premier jour de la En savoir plus surASER au cœur de la conférence des États parties au TCA à Tokyo – Saison 6[…]

La quatrième conférence des Etats parties au traité sur le commerce des armes à l’épreuve des crimes de guerre au Yémen

Ce lundi 20 aout 2018 s’ouvre la quatrième conférence des Etats parties au traité sur le commerce des armes[1](TCA) au Japon, à Tokyo.  Son Président, l’ambassadeur Nobushige Takamizawa, aura comme tâche de faire le point avec les délégués des Etats sur le respect des engagements de leurs gouvernements vis à vis du TCA. Action Sécurité En savoir plus surLa quatrième conférence des Etats parties au traité sur le commerce des armes à l’épreuve des crimes de guerre au Yémen[…]

Le mensonge comme ultime protection d’une force publique malade

Depuis plus d’une vingtaine d’années et après la publication de plusieurs rapports par des organisations des droits de l’Homme sur les agissements des représentants des forces de l’ordre en France, nous avons connaissance d’une pratique souvent disproportionnée du recours à la force et aux armes à feu. L’histoire de Aboubakar Fofana, 22 ans s’inscrit malheureusement dans En savoir plus surLe mensonge comme ultime protection d’une force publique malade[…]