Le salon du Bourget à n’importe quel PRIX ?

Lundi 17 juin 2019 le Président de la République Emmanuel Macron a inauguré le 53èmeSalon International de l’Aéronautique & de l’Espace. Il apparaît qu’une fois de plus le chef de l’Etat se soucie plus des questions financières que des questions de paix, de sécurité et de droits de l’Homme. 

Les autorisations d’exportations de matériel aéronautique en 2018 pour le Moyen Orient,  représentent près de 8 milliards €. L’Egypte arrive en tête avec de 5,64 milliards €, puis le Koweït  avec 1,59 milliard € vient ensuite l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unies avec près de 300 millions[1]. Ces pays membres de la coalition engagéedans la guerre au Yémen sont responsables de crimes de guerre. Avec l’utilisation du matériel de guerre français, dont notamment les mirages et les avions ravitailleurs MRTT A330 ainsi que les Pods (caméras de reconnaissance ) montés sur les avions de combats, la France estco-responsablede ces crimes.

Action Sécurité Ethique Républicaines (ASER) demande une fois de plus au gouvernement une politique d’exportation d’armes respectueuse de ses engagements internationaux, particulièrement du traité sur le commerce des armes des Nations Unies et son article 6.

Plus de 24 millions de personnes sont dans le besoin d’aide humanitaire et  plus de 85 000 enfants de moins de 5 ans sont morts depuis 2016 selon Save the Children

Le dernier rapport du Programme des Nations Unies pour le Développement de 2019, « Assessing the impact of war » donne une évaluation de 230 000 morts dont 140 000 enfants fin 2019 si le conflit continue à cette intensité.

Le 11 juin 2019 ASER a été auditionnée par la juridiction administrative, faisant suite à la saisie du tribunal administratif de Paris du 7 mai 2018, pour demander la suspension des ventes d’armes de la France en direction des pays de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unies, responsables de crimes de guerre au Yémen.

[1]Annexe 8 ; rapport exportation d’armes de la France au Parlement 2019

Pour d’autres articles sur ces questions, consulter le blog: Armer Désarmer

ASER est membre du Réseau d’Action International sur les Armes Légères (RAIAL).

ASER est accréditée aux Nations Unies.

Pour soutenir ASER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :